in

Perdu dans le désert du Monopoly? Essaye le Coopoly.

Petit apparté pour commencer…Au fait… le jouet internet intéresse-t-il encore beaucoup de monde?

Car mon sentiment est qu’il est d’une certain façon renié de plus en plus.

Depuis le temps qu’on “surfe” avec notre planche sur la “toile géante”, on réalise que c’est toujours la même chose : des photos, des vidéos, des articles, et des échanges/discussions entre” amis” et contacts sur les réseaux.

Être populaire sur Facebook,

c’est comme être riche au Monopoly…

Sans même compter les censures, bien abusives parfois, et sans compter l’abonnement qui devrait toujours augmenter (au même titre que l’eau ou l’énergie). Va-t-on encore longtemps débourser 30, 40, 50 euros par mois pour… ça?

Tout se répète,

tout est copié/collé ou presque…et finalement, la lassitude s’installe.

Naturellement, ce truc est toujours utile pour les vautours qui feront leurs business online jusqu’au dernier sou. Vendre et vendre encore, c’est tout ce qui leur compte.

Afficher l’image source

Et pour le reste, “laissons les gens s’amuser comme des enfants”, doivent-ils se dire, “dans ces cours d’écoles virtuelles nommées twettir ou fecabook”.

J’ai l’impression que tout le monde en a un peu marre de cette addiction aux écrans.

Que c’est devenu, un peu comme la cigarette, une (mauvaise) habitude. Je pense que le Net sera un jour perçu comme une vieille mode de l’époque, d’abord amusante et puis relativement néfaste.

Mais en attendant, pourrait-on encore en tirer quelque chose d’intéressant, de vraiment particulier?

Je pense que oui, et c’est d’ailleurs l’objet de cet article…

Les revendications actuelles:

Parce que oui, dans ce jeu du Monopoly, c‘est assez logique de souhaiter plus de “pouvoir d’achat”.

https://t4.ftcdn.net/jpg/00/80/11/17/500_F_80111718_Z2mO63IeEREQYGDcU35Q2ammCSMiNg7m.jpg

Mais le pouvoir… sur quoi au juste? Sur des gens qui gagnent un salaire de misère, et qui seront bien obligés de prêter leurs services en échange de notre pouvoir d’achat?

Afficher l’image source

Tel un distributeur de canettes qui n’aurait d’autre choix que de lâcher un Coca-Cola (TM) demandé quand on y insère une pièce?

L’être humain serait-il donc un automate sur lequel on a du “pouvoir”, et qui devrait s’exécuter sans broncher, parce que –nous– possédons cet argent qui lui manque?

Afficher l’image source

Ça en tout cas, c’est ma vision gilet jaune de la chose.

C’est donc assez logique, parce qu’on n’imagine pas espérer mieux.

Ou alors, espérer supprimer le chantage monétaire de cette prison marchande?

“Ce serait une belle Utopie, et si ça se faisait, ce serait pas avant 15 ou 20 ans”, répondraient la plupart des gens. Sauf qu’à mon niveau, je me garderais bien d’avoir la prétention d’affirmer une telle chose.

“Pourquoi?” va-tu me répondre. Et c’est là qu’on entrerait dans la spirale infernale des arguments.

Mais des arguments pour Quoi au juste, pour être convaincu que ce serait éventuellement possible?

Et après? Même si tu l’étais, vas-tu vraiment initier une démarche quelconque vers ce Changement?

Bien sûr que non : tu auras juste satisfait le mental pour sa curiosité intellectuelle.

Curiosité bien mal placée d’ailleurs, quand elle agit à la place de l’envie du coeur…

La raison VS : l’Envie

Souhaiter une sortie du chantage monétaire, c’est d’abord une histoire d’ENVIE.

Ce n’est pas une question d’arguments et de contre-arguments, sur le Oui c’est possible, ou Non ça ne l’est pas.

Quand on a envie de quelque chose, on laisse d’abord faire l’intuition pour amener vers ce qui doit être.

“Oui, mais si je n’ai pas la GARANTIE que cette utopie est réalisable, je ne veux pas m’investir. Il faut me convaincre, moi, je ne suis pas un idiot qui va se lancer dans l’inconnu!”.

“Ah oui, vraiment? Alors tu n’as qu’à rester dans la certitude que tu vis dans une crise économique. Au moins, là, tu es déjà comblé de garanties que cette “économie” c’est bien de la m….”.

Et ça te fera une belle jambe. En effet, on se croit toujours plus malin par le fait de (vouloir) s’informer sur des solutions X ou Y; comme si tout était calculable d’avance.

N’est-ce pas de l’arrogance à l’état pur?

Parce que, dans un esprit bien formaté, on se dit que si une solution aux problèmes du capitalisme était déjà trouvée (ou totalement convaincante); elle aurait déjà été prévue et calculée par les grands requins de ce monde.

“Voilà pourquoi c’est impossible”, dira le prétentieux, “car ils ont déjà tout prévu, tout cadenassé!”.

Voilà surtout l’exemple du parfait idiot, bien conditionné dans cette croyance, et pourquoi il ne peut voir l’espoir d’une sortie, même partielle, de cette prison marchande.

Afficher l’image source

Car je vais t’apprendre un secret de Polichinelle : connais-tu les meilleurs traders au monde? Ceux qui avaient le plus de succès dans leurs actions, ceux qui ont gagné les plus grands “jackpots”? Tu crois vraiment que c’étaient les plus intelligents (comme toi), les plus calculateurs?

Et bien non… dans ce milieu, les meilleurs traders c’étaient les plus rusés… mais aussi… les plus intuitifs. C’est eux qui remportaient les plus belles mises. Et tous les autres, ils ne voyaient jamais rien venir à l’avance. Ils ne pouvaient rien calculer de plus à l’avance.

Et pourtant, la différence était chaque fois là, dans cet espace invisible non prédictible par le cerveau rationnel, qui a permis à ces rares traders intuitifs de faire la différence.

Sapristi!, comme dirait Miss France, ça t’en bouche un coin ça… non?

Afficher l’image source

D’autant plus, comme tu l’auras deviné, qu’il faut transposer cet exemple dans le cadre de cet article.

Afficher l’image source

Car ces gens d’en haut, que tu crois capables de tout deviner, de tout calculer ou cadenasser à l’avance; n’ont pas l’intuition que certains d’entre nous possèdent. Ils ne peuvent tout simplement PAS anticiper toutes les scénarios d’une véritable évolution, ni même tout contrer malgré leurs moyens techniques et financiers. La preuve avec ces traders si rusés, qui se sont fait dépasser par des traders intuitifs.

Afficher l’image source

Afficher l’image source

Afficher l’image source

Afficher l’image source

Alors bien sûr, il ne s’agit pas d’un Coopoly dont l’ambition est de remplacer le Monopoly.

Afficher l’image source

C’est un jeu qui va, simplement et au minimum, séparer le besoin d’argent de l’envie d’argent…Ici

afin que le premier soit affranchi, au moins pour les besoins fondamentaux, et que le second puisse continuer sa route gentillement vers sa perte…

Afficher l’image source

Cette séparation est prévue pour janvier 2020, et par (dizaine de) milliers simultanément, quel que soit la commune / région impliquée.

Il parait que nous avons une Intelligence Collective…

Et l’Intuition Collective alors,

on en fait quoi?

Es4a.pw

Envie de créer un contenu ?

Commenter

Répondre
  1. Bonjour les Gilets Jaunes et tvgj.. De la possession de l’argent à différencier de la possession par l’argent.. On apprend à nos dépens que c’est nous autres qui sommes possédés par l’argent, et non le contraire.. Me revient à l’esprit ce que me disait ma bonne grand’mère: “l’argent est un bon serviteur, mais un méchant maître, un tyran..” Et avec le temps passant, on apprend à se méfier de l’argent, qu’il soit un bon serviteur qui a vite fait de vous corrompre.. Voyez dans quel état sont la Terre et toute la biodiversité, c’est là où nous a mené le tyran argent.. M’est avis que nous n’avons pas fini d’en voir.. si nous n’ouvrons pas nos yeux sur tout ce qui nous entoure , et surtout sur nous-mêmes.. La “pieuvre tentaculaire” et mondialisée nous a bien “enculé” la cervelle en suscitant des tas de besoins en nous; lesquels besoins qu’elle s’empresse d’assouvir, cependant qu’elle crée le besoin d’argent; et c’est une affaire qui tourne.. au collapsus, l’effondrement.. La servitude volontaire passe aussi par là, de même toutes les servitudes.. N’avez-vous pas remarqué le surgissement extemporané des Gilets Jaunes en France, avec la survenue de la canicule qui se répète, la sécheresse qui perdure, l’extinction des espèces d’insectes, d’oiseaux à grande échelle, et caetera, et caetera.. Et les possédants, et la canaille politicienne ligués et qui se raidissent et se radicalisent.. Qqchose me dit que nous sommes entrain de franchir un palier irréversible, et climatique, et météorologique, et politique, et social; leur concomitance me donne à réfléchir; je crois que, à sa façon, la météo et ses “désordres” vont donner un “coup de main” aux Gilets Jaunes, en désorganisant le puzzle de tout le pays; et par contagion, tout ce qui est autour.. Nul doute que cela est nécessaire et souhaitable, pour nous contraindre à une totale remise à plat.. Wait and see.. “Et cependant, Elle tourne..”Salutations jaunes.. Signé: plouckistanais..

  2. Faut attendre d’être dans le besoin, pour apprendre. Tant que je n’ai pas besoin d’apprendre, je n’apprends pas. Par contre quant j’aurais ce besoin d’apprendre, je doit pouvoir trouve le savoir ou je suis, libre et pur.
    Quoi? Qui? Ou? Quant? Comment? réponses abondantes, libres, pures et j’apprends vite quant j’ai besoin d’apprendre. Cdtl.

Laisser un commentaire

Loading…

0

Commentaires

0 commentaires

Attribuer ou enlever un point :

2 points
Vote +1 Vote -1

tract d'accueil et d'information pour la sécurité des touristes

Nationaliser les robots au service des citoyens ?