in

Soutien international à la lutte contre la retraite à points en France et ailleurs

Dans la catégorie des vidéos soumises à vos commentaires celles-ci donnent à réfléchir sur l’aspect de notre lutte contre la retraite à points qui n’est pas que notre lutte mais de celle des travailleurs du monde entier.

La finance mondiale pour généraliser le fait de croquer les fonds de pensions des retraités pousse le bouchon au centre de la cible. Plutot que tenter de s’en emparer dans les petits pays, ce qui prend beaucoup de temps et ne marche pas toujours , s’en prend au pays, le nôtre, où la racine originelle de la construction d’un système social que tous les humains nous envient, est profondément implantée.

Notre combat du jour s’inscrit donc sous un autre jour que la lutte contre Macron mais plutot de bien considérer que le macronisme n’est que la proue d’une intention qui téléguide la marionnette au pouvoir chez nous. ET LUI TENIR TÊTE EST DONC DE LA PLUS HAUTE IMPORTANCE:

Arriver à instaurer la retraite à points en France et casser le système social Français, c’est non seulement s’emparer des fonds de nos retraites mais arriver à s’en débarrasser, pour soumettre l’ensemble du monde à ne plus pouvoir en rêver.

+ rajout en fin de cet article d’une vidéo d’explications très claires de ce député belge sur la volonté de la finance mondiale de casser le système français pour l’exemple du 27/01

Il est donc temps de bien comprendre pourquoi on n’enseigne pas en France l’histoire de la sécurité sociale, mais qu’on cherche délibérément à l’effacer de notre mémoire collective: comment est née la sécurité sociale et la notion de retraite par répartition à la française

Petit florilège de vidéos relatives à l’historique de l’invention de la sécurité sociale et de notre système de protection sociale ( ça vous évitera de chercher trop longtemps):

On peut commencer dans cette première vidéo par voir que la volonté de démontage du modèle social par Macron était déjà présente chez Macron ministre de l’économie postulant ” président” contre Fillon durant la campagne de 2016-2017.

Grosse parenthèse: vous l’aurez noté: elle parle de l’article 21 de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen. Oui mais laquelle? parce que beaucoup ignorent sans doute qu’il y en a plusieurs . Elle parle de celle de la Déclaration de 1793 des Montagnards et non de celle de 1789.

Nous vous invitons à comparer les deux déclarations des Droits de l’Homme et du Citoyen par vous même.

Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789 tels qu’actuellement pris en compte par notre constitution: 17 articles
http:// https://www.lexilogos.com/declaration/droits_homme_1789.htm

Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1793 qui comprend 35 articles:
https://www.lexilogos.com/declaration/droits_homme_1793.htm

l’article 35 de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1793:

Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs.

Mais lisez donc les 34 autres articles, vous serez surpris… Ce pourrait être inspirant.

Revenons à notre sujet:

Qu’est ce que la Sécu:

Qui était Ambroise Croizat le père fondateur de la Sécurité Sociale et notre système de retraite par répartition?

Les funérailles d’ambroise Croizat: des centaines de milliers de gens l’ont accompagné au cimetière du Père Lachaise à Paris.

et malgré la population venue pour l’évènement, il n’a pas eu droit à des obsèques nationales bien qu’ayant été 4 fois Ministre du travail dont 3 fois Ministre de la Sécurité Sociale

En 1946, en 7 mois, le peuple a bâti les 138 caisses de SS sur son temps libre et sa participation volontaire. Voila ce que les puissants veulent que tous oublient: qu’un jour le peuple a pu construire de ses mains la SS, sa structure, sa mise en route et sa réalité, à partir d’un pays en ruine.

Un extrait du film “la Sociale”: l’ignorance l’invisibilité dans laquelle on maintient les débuts de la sécurité sociale, négation de l’existence d’Ambroise Croizat comme Ministre du travail et de la sécurité sociale de la France.

Et pour finir au dela de tout soutien ou parti pris pour une tendance politique

Pour revenir à la question internationale de la prise de conscience concernant les retraites et le désir de la finance de s’emparer de tous les fonds et réduire les gens à la misère: la révolte des chiliens

LE CHILI LA REVOLTE POUR LA RETRAITE

On pourrait aussi citer la Suède où la retraite à points a doublé le nombre des retraités dans la misère et condamné nombre de gens à travailler jusqu’à la mort. La variation de la valeur du point n’est pas en relation avec la hausse des prix, surtout des dépenses de base: alimentation, communication, déplacements, loyers chauffage.

NOUS SOMMES LOIN D’ÊTRE SEULS DANS CETTE LUTTE.

NOUS SOMMES AUX PRISES AVEC UN ENJEU MONDIAL

LE CHOIX DES
HUMAINS CONTRE
L’ARGENT

N’oublions pas que le fonctionnement de la SS est assuré par des employés payés sans intéressement à des salaires normaux voisins du salaire médian en France. Si des fonds de pensions et des assurances privées gèrent la retraite, le cout de fonctionnement administratif de la gestion des pensions et le rendement des fonds amputés de l’intéressement de traders se font sur la base de salaires qui ne sont pas du tout les mêmes que ceux des employés de la SS.

rajout de l’explication de Mr Hedebouw

PEUPLE DE FRANCE !

NE LÂCHEZ PAS CE COMBAT!

Commenter

Répondre
  1. Je comprends votre version de l’histoire, proche de l’officielle, j’en comprends d’autres aussi.
    Moi je n’ai pas d’autre but que de réconcilier des gens qui n’ont pas le même récit du passé en tête, en vue de s’unir pour l’avenir. Je ne sais pas qui a raison entre les gaullistes, les pétainistes, les entre-deux, les autres… je crains que je ne saurai jamais, en tout cas j’ai arrêté de m’accrocher à une croyance pour éviter de me mettre à combattre les autres au risque de me tromper.
    Donc nous sommes factuellement d’accord pour dire que le système de retraites que nous avons et défendons vient de Bismark, et chez nous de Pétain (institutionnellement parlant), et à travers lui des occupants vu que nous n’étions pas souverains. Et de Croizat ensuite, et d’autres encore. Très bien. Aucun souci avec tout ça, ça ne m’émeut pas. Par contre:
    “eh bien je suis fiere de voir que le peuple français n’a pas changé d’avis et sait ce qui est bon pour lui”
    Malheureusement “le peuple” a des composantes très diverses, dont une que je connais bien, ignare politiquement et relayant le discours de “il faut réformer, notre pays est paralysé, on n’a pas le choix blabla” sans comprendre.

  2. “Qui était Ambroise Croizat le père fondateur de […] notre système de retraite par répartition?”
    Alors j’ai découvert, mais je pense que vous le savez, que ce n’est pas tout à fait le cas. En France, c’est ce discours qui le fonde :
    https://www.ina.fr/audio/PHD95079072
    On y entend que le principe est posé.
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Retraite_par_r%C3%A9partition#Historique
    Pareil pour la médecine du travail, ce n’est pas sorti d’un chapeau tout à coup, il y a un historique, dont une grande avancée sous le même régime.
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Histoire_de_la_m%C3%A9decine_du_travail#La_m%C3%A9decine_du_travail_en_France

    Ce n’est pas pour polémiquer, mais par honnêteté, pour ne pas froisser ceux qui défendent cette histoire aussi, qui est loin d’être manichéenne (cf. le honteux “pour des raisons évidentes” de Wikipédia, or c’est important de questionner ses évidences, pour savoir si elles sont fondées… Sachant qu’Internet permet ce qu’on n’avait pas à l’école, à savoir des points de vue divers et qui souvent se complètent et permettent d’annuler ou de modérer nos préjugés politiques). Que les GJ restent ce mouvement qui réunit et réconcilie tous les marginalisés par le pouvoir, tous ceux qui ne sont pas partie des “macronistes” donc, qu’ils soient communistes, ou traditionalistes, ou autres.

    • certes
      http://blog.seniorenforme.com/la-retraite-par-repartition-a-ete-instauree-par-le-regime-de-petain/
      mais la grande différence c’est que Pétain n’a pas fait cela de sa propre initiative ni de celle du peuple français mais dans le cadre d’un gouvernement d’occupation et que toute les mesures qu’il a prise y compris celle de la médecine du travail , du permis de conduire etc sont du copié collé de ce qui existait en allemagne qui en bon occupant voulait unifier la france à son propre fonctionnement en terme de territoire conquis et occupé. Pétain dans ce discours ne fait qu’obéir à l’occupant. et la fierté des français a été de reprendre après la libération les choses qui étaient bonnes mais au nom du peuple et contre l’avis de De Gaule et pour conforter une emprise du peuple sur la reconquête du pays par sa population et non par la caste de vendu capitalistes qui avaient fait de l’occupation une opportunité de choux gras aux frais de la population et de l’idée même de la nation.
      si cet épisode n’est pas cité dans les livres d’histoire c’est non pas souci de dissimulation mais parce qu’un principe éthique de souveraineté avait à être remis en place d’une juste façon par ceux à qui elle appartient vraiment, ce qui n’empêche pas d’être pragmatique avec ce qu’une guerre peut vous avoir fait connaitre.
      votre souci de véracité laisse comme un zone d’ombre sur l’attachement que vous pouvez avoir pour un certain niveau de valeurs citoyennes.
      seriez vous partie soutenante des errances mémorielles de Macron concernant les honneurs qu’on devraient re rerendre au Maréchal Pétain?
      https://www.francetvinfo.fr/politique/emmanuel-macron/polemique-sur-l-hommage-a-petain/
      pétain fut un pantin au service de l’ennemi et a laissé faire nombre de choses que rien ne peut effacer et qui traduit une scission d’avec les valeurs de notre pays.
      il y a une grande différence entre le discours lu d’un pantin à la solde de l’envahisseur et la reprise en main du pays par des patriotes convaincus. l’intention ne vient pas du même endroit ni pour servir les mêmes causes
      l’objectif des allemands était de nous exploiter jusqu’au trognon et pour cela que nous soyons aptes à le faire nous étions un terrain d’expérimentation sociale de la mise en servitude.

      Ambroise Croizat a eu le mérite de retourner le sens de l’histoire pour en faire notre force
      l’allemagne ne brille pas actuellement par les feux de mesures sociales à la hauteur des enjeux sociétaux au bénéfice des allemands eux mêmes( les femmes y ayant été les grandes oubliées jusque dans les années 1995 où ça a commencé à évoluer pour elles)
      et si sous Bismark ils avaient une certaine avance sociale , par la suite cela n’a pas trop évolué contrairement à chez nous.
      mais cela n’ayant jamais fréquenté de près la culture allemande et la vie et les droits des femmes allemandes jusqu’à récemment dans ce pays ne vous à pas ” touché”.
      on peut dire que ce fut un gros oubli dans le développement de l’allemagne( la moitié de sa population) jusqu’à aujourd’hui
      j’espère qu’on n’importera pas chez nous le travail obligatoire aux enchères ou pour un 1€ de l’heure. Parce que c’est là qu’ils en sont . l’envie qu’ils ont de nous( et les autres pays européens) soumettre encore une fois via l’Europe est pourtant bien présente
      l’affaire du plan retraite de macron a été dictée à notre gouvernement de pantins serviles par le biais des lobbyes et Macron nous refait à cette occasion une page “pétainiste” de la plus belle eau
      eh bien je suis fiere de voir que le peuple français n’a pas changé d’avis et sait ce qui est bon pour lui comme il l’entend et se faire entendre dans toutes les rues pour cela
      et s’il faut refaire une fois encore l’histoire c’est bien aujourd’hui que cela se rejoue encore.

Laisser un commentaire

Loading…

0

Commentaires

0 commentaires

Attribuer ou enlever un point :

13 points
Vote +1 Vote -1

BLACKROCK, à vos commentaires!

Un pauvre sur 4 meurt avant la retraite