in

J'adoreJ'adore Ahou AhouAhou Ahou

SAINT-PIERRE De LA REUNION: Les GJ en INTERVIEW Du Candidat 1 aux MUNICIPALES de 2020

VILLE DE SAINT-PIERRE DE LA RÉUNION : 124.000 HABITANTS

VILLE DE SAINT-PIERRE DE LA RÉUNION

INTERVIEW Du Candidat 1 – Mr I. M.

Entretien du mardi 2 Juillet à 16h00 à Saint-Pierre dans son bureau (professionnel) La Région Réunion – Durée : 1,5 heure – 3 Personnes présentes : 2 GJ + Le candidat mr I. M.

Mise en pratique du questionnaire issu de TVGJ« Objectif Élections Municipales 2020 : Partie 1 identifier et soutenir un Maire Gilet Jaune? », il est évident que la seule manière de savoir si nous sommes sur la bonne voie, est de se lancer sur  ce nouveau terrain d’expérience. D’abord lister  les candidats connus et entrer en relation.

En effet, après avoir attiré l’attention du candidat sur internet (dans ce cas précis, grâce à l’article cité ci-dessus) il répondit, et prit contact via son assistante. Nous nous sommes mis d’accord pour la date et l’heure de l’entrevue. Jusqu’ici, une pratique simple, il est nécessaire d’être dans la paix et la bienveillance tout au long de la procédure.

Avant le rendez-vous, nous avons pris le temps de passer en revue les différentes questions et de choisir les plus pertinentes selon les détails collectés sur la personnalité du dit-postulant lors de la présentation à cet entretien (mener sa petite enquête!!!)

Nous sommes prêts…!

Il n’y a pas de souci à se faire sur l’accessibilité des candidats, ils sont très abordables car ils sont encore dans l’optique de rencontrer les citoyens en direct le plus possible ; ils sont en pré-campagne, donc se faire connaître et se faire apprécier est une priorité. Et c’est un énorme avantage, sachant que pour le Maire en place, une autre stratégie est à définir plus longuement. Par ailleurs, il est bon de commencer par les candidats « outsiders » pour s’entraîner !

Le jour J de l’interview est arrivé :

les questions sélectionnées au préalable entre mon équipier et moi-même sont prêtes, le choix de qui mène la discussion fait… C’est parti !

Je vous passe les détails sur l’accueil de l’entretien, sinon juste dire que cela me fit beaucoup penser à une rencontre entre partenaires professionnels en train de négocier des enjeux commerciaux importants. En effet, l’enjeu politique est de taille, mais de notre côté, on l’a pris sous l’angle d’un jeu de rôle. 

Il prit très naturellement les devants et commença tout simplement par se présenter et nous exposa les raisons pour lesquelles il se présente aux municipales de 2020. Le discours type d’un politicien nous fût servi. Dans le respect de notre interlocuteur, nous le laissâmes faire car c’était notre premier tête à tête avec un politique ( notre initiation in vivo avec le monde politique!), même s’il disait n’être qu’un citoyen avant tout. Mais vous pouvez très bien imaginer le discours…

Nous nous laissâmes portés par la conversation sans réfléchir à un timing maîtrisé pour poser les questions.

Les questions listées dans le questionnaire sont des exemples, un support de conversation, qu’il faut utiliser quand l’occasion de rebondir dans la conversation se présente. Je regrette de ne pas les avoir eu devant les yeux, car je n’ai pas pensé à les sortir. Comme je vous l’ai dit, c’était notre première fois… 

Pour synthétiser : il aborda dés le début dans sa présentation, les Gilets Jaunes et sa position vis à vis de ce mouvement qu’il prend très au sérieux et qu’il considère comme “concurrent”. Il a dit avoir compris l’évolution des consciences et de la nouvelle forme prise par les manifestations, le virage qu’a pris ce phénomène GJ, et le fait que sur les municipales les citoyens GJ ou non, sont très attendus.

Il pense que cette crise n’est pas finie, puisqu’il n’y a aucune solution proposée et que les citoyens n’ont pas d’autres choix que de rentrer de plain-pied dans ces élections. Et grâce à cette prise de conscience collective, la politique aujourd’hui doit prendre en compte un réel engagement basé sur les opinions des citoyens. 

Pour revenir à notre questionnaire, si on fait un état des lieux, voici celles qui ont pu être amenées

Avez-vous signé le référendum contre la privatisation d’ADP ?

La première fois il me répondit que c’était une affaire nationale. Mais après lui avoir rappelé le petit détail que nos 2 aéroports à la Réunion étaient aussi gérés par ADP, surpris il nous a signalé vouloir se pencher plus sérieusement sur le sujet.

Un RIC local avec une collectivité de citoyens tirés au sort ?

C’est dans son programme, mais il n’a pas pensé aux constituants et à la collectivité de citoyens tirés au sort sur la base d’un jury populaire.

Si vous ne tenez pas vos engagements, êtes-vous prêt à démissionner ?

Le sujet fût amené par lui-même.

Pourquoi selon vous une grande entreprise doit payer ses taxes autant qu’un petit commerçant?

Une longue discussion à ce propos, car étant lui-même fonctionnaire de catégorie A et issue d’une famille à faible revenu, il y voit là une injustice absolument à combattre.

Quel est votre avis sur la consommation énergétique de la ville, et par habitant?

Il est poursuivi en justice à cause de son opposition au Maire actuel qui a signé un contrat pour un traitement des déchets par incinération, usine qui sera installée à St-Pierre.

Votre plan d’action?

Son gros projet sera la valorisation des déchets, des récupérations d’emballages par les super-marchés eux-mêmes, et pour la gazéification des déchets.

Êtes-vous franc-maçon?

Non pour des raisons religieuses invoqua-t-il.

En conclusion, 7 questions en 1 heure et demie… C’est peu me direz-vous, mais elles nous ont permis d’identifier si ce postulant est Gilet Jaune ou pas. Nous avons une petite idée déjà, mais il nous tarde de renouveler l’expérience auprès d’un autre candidat.

Ce fût une occasion extraordinaire d’un premier contact de terrain et de faire nos premières armes et nous recommandons à tous nos concitoyens GJ ou pas, d’en faire aussi la démarche, très riche en échange d’idées.

Se faire sa propre opinion, sans la télé, avec nos tripes et nos convictions, il n’y a que cela de vrai, et en faire profiter les autres citoyens c’est le moteur même de notre existence. Aussi, cette rencontre ne s’arrêtera pas là, car notre volonté est de:

  • suivre bien entendu sa campagne électorale…
  • nous entretenir avec d’autres candidats

Pour comprendre tous les enjeux de cette élection à venir et trouver notre place de gilets jaunes, ses objectifs et proposer nos projets.

Envie de créer un contenu ?

Attribuer ou enlever un point :

2 points
Vote +1 Vote -1

Nationaliser les robots au service des citoyens ?

Passe à ton voisin