in

J'adoreJ'adore Bouche béeBouche bée

Lettre ouverte à François Boulo et Jérôme Rodriguez

François et Jérôme, vous ne pouvez pas vous rendre à l’Université d’été de la France Insoumise pour la causerie intitulée : « Quelle 6ème République voulons-nous ? »    Vous avez perdu la tête ou bien… ?

En faisant cela, vous montrez que vous n’avez rien compris à notre mouvement et à notre situation historique ; ou que vous êtes des traîtres qui organisent une petite « sortie de crise » avec le système – dans notre dos – comme le font habituellement les secrétaires généraux des centrales syndicales…

Comme Jérôme a engagé son corps dans la bataille, il semble ridicule de le soupçonner de traîtrise. On imagine facilement qu’on l’a convaincu d’aller rencontrer les membres de ce parti pour faire « évoluer notre situation ».

Mais François. Comment as-tu pu prendre cette décision si folle politiquement pour nous ? Le mouvement Gilet Jaune est un mouvement «trans-partisan». Se rapprocher d’un parti c’est trahir la confiance de tous ceux qui n’y adhèrent pas. Doit-on te rappeler le score de la France Insoumise aux dernières élections? Elle n’est même pas majoritaire au sein des Gilets Jaunes !

N’a-t-on pas répété mille fois, qu’on ne s’acoquinerait à aucun parti?

Le mouvement des Gilets Jaunes cherche à transformer en profondeur le mode de gouvernance de notre société. Et tu adhères à la proposition d’instaurer une 6ème République ! Tu n’as donc pas identifié nos véritables ennemis et leurs outils institutionnels pour exercer leur domination ! Tu ne peux pas t’exprimer là-bas en tant que représentant des Gilets Jaunes !

On te remercie mille fois d’avoir montré aux français que certains d’entre nous maîtrisent les aspects économiques et fiscaux de la situation. Concernant les questions d’orientation politique, passe la main ! La seule chose que nous ayons à répondre à la question «Quelle 6ème République voulons-nous ?» est : «Aucune ! Nous avons compris ce qu’est la République et nous n’en voulons plus, merci.» Que tu ne le saches pas est inquiétant.

Les Gilets Jaunes
ne veulent pas de 6ème République,
ils exigent la 1ère Démocratie!

«La République désigne un mode de gouvernement dans lequel le pouvoir est exercé par des personnes élues». Grâce à Étienne Chouard, figure tutélaire de notre mouvement, nous savons que le cœur du problème de la gouvernance dans notre société réside dans l’élection et dans la source de notre Constitution (*1).

Le principe même de l’élection repose sur la séduction d’un électorat. Pour le séduire, le candidat nécessite de gros moyens pour sa publicité et cherche des financements auprès de ceux qui peuvent les engager : les grandes fortunes ou entreprises qui entrent ces frais dans leur budget «investissement». Ainsi, même si les postulants n’arrivent pas des mêmes milieux que les plus fortunés, ils deviennent immanquablement leurs obligés pour se faire élire. Ils sont ainsi corrompus avant même d’être élus. 

Séduire un électorat nécessite souvent de mentir. D’autant qu’il s’agit de séduire les masses alors qu’il faudra servir les 1 %. Seuls les êtres particulièrement duplices, bouffis de l’ego – les pervers narcissiques – arrivent sur la plus haute marche du podium ! ce sont des pilleurs de caisses.

On n’oublie pas en effet que François Hollande a remplacé au pied levé celui que les médias nous présentaient comme « le prochain président » en 2005 : Dominique Strauss-Kahn. Sinistre personnage qui permet de rappeler un autre ressort vicié du « système électoral » : la majorité élit celui que les médias lui désignent ! Les détenteurs de médias – généralement milliardaires – font donc les rois…

Contre toute attente
l’élection est le pire mode de désignation 
d’un délégué, d’un porte-parole
et encore plus d’un« représentant » en République.

D’ailleurs, penchons-nous sur cette République,
qu’on nous vend comme indépassable,
«gardienne de notre civilisation».

Qu’en connaissons-nous? Nous savons qu’elle a pour devise : liberté, égalité et fraternité. Des valeurs qui ne caractérisent pas spécialement la France que nous connaissons…

Notre Liberté est extrêmement circonscrite:

  • La liberté d’expression est régulièrement écharpée par des procès – subventionnés par l’État – contre des auteurs ou des humoristes.
  • Elle peut coûter sa survie économique à un syndicaliste, Alexandre Langlois en témoigne.
  • La liberté de la recherche historique n’existe pas pour certaines périodes de notre histoire récente (50ans minimum en attente de déclassification éventuelle).
  • La liberté de manifester est restreinte à ceux qui ne sont pas listés comme « indésirables dans la rue » et enfin
  • nous n’avons même pas la liberté d’occuper les espaces publics que nous avons financés, comme les rond-points !

Bref, il nous reste surtout la liberté d’acheter un I-phone ou un Samsung. C’est très mince.

Travaille, consomme et ferme ta gueule…

Doit-on démontrer que l’Egalité – même uniquement en Droit – est illusoire ?

Le salaire des femmes, de 25 % inférieur à celui des hommes et le salaire du PDG 70 fois supérieur(*2) à celui de l’ouvrier doivent suffire. Notre société est inégalitaire. La redistribution n’est pas très opérante et fonctionne souvent dans le sens contraire de celui qu’on croit. Quand l’État achète un musée pour que monsieur Pinault puisse exhiber sa collection d’art contemporain ; ou qu’il paye très grassement un artiste pour une œuvre d’art urbaine et minimaliste ; il donne à des (très) riches(*3) l’argent pris sur des petits revenus…

Quant à la Fraternité,
la ressentir depuis le 17 novembre nous étonne.
Tout est dit.

************

On nous a raconté que la République était née d’un soulèvement populaire «la Révolution Française», qu’elle visait à remplacer la Monarchie et ses castes de parasites par la Démocratie. Les scandales permanents de corruption, de détournement d’argent, de gabegies entre amis, comme les salaires indécents et l’utilité discutable des hauts fonctionnaires de la République permettent de douter du changement de régime. L’omnipotence du président de la 5ème République aussi. Quelle différence avec un roi ?

Enfin cette saillie d’Édouard Philippe finit de nous détromper :«le R.i.C me hérisse». Notre potentiel pouvoir de décision «l’insupporte»!  

Ce n’est pas la Démocratie qu’a mise en place la Révolution, c’est le gouvernement par une autre caste réunissant le monde de l’argent et celui de l’administration, auquel entre autres, l’ÉNA sert de moule.

En cherchant un peu, on apprend qu’en fait la Révolution Française est un coup d’état de la Franc-Maçonnerie( *4), ce réseau secret et tentaculaire désormais tout-puissant en France. On comprend que la République est un régime mis en place par un groupe de riches commerçants pour s’assurer le contrôle des affaires de l’État, en finançant des représentants, sans risque de se faire décapiter.

En créant l’illusion de la Démocratie, les premiers constituants avaient inventé le système idéal pour maintenir le peuple dans l’impuissance. Peut-on s’opposer à la démocratie ? Pourtant cela fait 250 ans que, de mandat en mandat, nous attendons qu’un gouvernement veuille bien défendre nos intérêts… En vain. La République n’est pas prévue pour ça ! De la bouche même d’un de ses pères fondateurs, il n’a jamais été question  de «représenter» l’intérêt populaire. (*5)

La République de 1789 est un projet Franc-Maçon.

Intéressons-nous maintenant au projet franc-maçon puisque les franc-maçons sont aux commandes. Leurs écrits (*6 ) et leurs «repentis» (*7) nous éclairent. La Franc-Maçonnerie vise la « République Universelle » soit : un gouvernement unique mondial. Les unions européenne (CEE), africaine (UA), d’Asie du sud-est (ASEAN), etc… sont des étapes vers cet objectif.

Construite contre l’emprise du catholicisme sur la société, la Maçonnerie prône la «religion de l’homme». Un monde débarrassé de Dieu, mettant les désirs de l’être humain au centre de tout, sans limite.

Il est flagrant que ce projet avance à grand pas actuellement. La Procréation-Médicalement-Assistée-pour-toutes promise par Macron en atteste. La Gestation Pour Autrui suivra, à n’en pas douter. Les lois sidérantes (poussées par Marlène Schiappa) qui instaurent la possibilité d’un consentement chez le mineur violé, ou qui écartent du jugement populaire pour traiter à huis clos (entre connaisseurs sans doute) les procès pour pédophilie, le confirment. “La République Universelle” est bien en marche !

L’école nous enferme dès 3 ans, assis six à huit heures par jour, pour nous inculquer de manière rébarbative, parcellaire et sans au préalable susciter notre intérêt, des programmes dont l’utilité est souvent douteuse et l’orientation manifeste. Dans de nombreux pays, la moitié de la journée est consacrée aux activités musicales ou sportives. En France, on passe sa jeunesse «en batterie».

Quand on en sort, on n’aspire qu’au divertissement. L’étude et l’apprentissage nous rebutent. Notez comme le procédé est efficace ! Toutes les connaissances de l’humanité sont sur Internet. Certains sites débusquent les fourberies d’État – qui sont permanentes. Et bien, la majorité laisse le flot ininterrompu des mensonges télévisuels lui lessiver le cerveau chaque jour, plutôt que d’aller s’y informer. Très peu lisent les études historiques, alors qu’elles révèlent l’abysse qui existe entre les manuels scolaires et l’Histoire réelle.

L’ école de cette République dévoyée imprime jour après jour dans nos petits cerveaux une Mythologie Nationale de manière à ce qu’on se croie en Démocratie, qu’on croie qu’on est «le pays des droits de l’homme», que «l’État, c’est nous» et que «voter est un devoir». Foutaises ! On a pu remarquer depuis 9 mois que la «Déclaration Universelle des Droits de l’Homme» ne s’applique pas sur le territoire, que notre gouvernement mal élu et contesté par 70 % de la population ne change pas pour autant d’un iota son «projet» ; et que de toutes manières qu’on vote bleu, blanc ou rose, le résultat est toujours bleu !

La République Universelle est bananière par nature.

Les africains le savent mieux que nous. Elle se présente comme un modèle de respectabilité alors qu’elle fût esclavagiste, collaboratrice, «déportatrice», colonialiste… Elle reste une puissance néo-colonialiste grâce, entre autres, au Franc CFA et aux tentacules africaines de la Franc-Maçonnerie. Elle intrigue partout dans le monde – sans contrôle populaire – et participe sans même faire semblant de consulter «nos représentants» à des guerres de prédation d’autres populations, dont nous ne partageons que les frais.

Considérons maintenant la «Justice de la République actuelle». Nous éprouvons amèrement sa partialité en ce moment. Délirante et impitoyable avec les Gilets Jaunes, infiniment clémente avec les pédophiles (*8) comme avec les «forces armées», elle ne s’exerce tout simplement pas sur l’hyperclasse. Christine Lagarde a bien été reconnue coupable mais a été «dispensée» de sa condamnation (!)  Cahuzac ne sera pas non plus enfermé malgré les biens sociaux détournés et on serait bien étonné que Balkany aille un jour en prison. Bref, en République, la justice est une justice de classe, de réseaux, elle n’est pas juste. On ne la regrettera pas.

La justice de la Ripoublique
sculpture gonflable “Complex Pile” de l’artiste américain Paul McCarthy,
Cette représentation de crotte de chien géante a déjà effectué plusieurs voyages à travers le monde

Les Gilets Jaunes doivent d’urgence comprendre qui sont leurs ennemis et comment ceux-ci les «tiennent». La 6ème République est un piège, c’est une ruse de la Franc-Maçonnerie pour se maintenir. Jean-Luc Mélenchon est – de notoriété publique – un franc-maçon de haut grade. Il hurle même que «la République c’est lui». Comment le «mouvement» qu’il a créé pourrait-il être une solution pour nous?  Ouvrez les yeux!

On ne bâtira pas un monde nouveau 
avec les structures de l’ancien!

Vous connaissez Jérôme et/ou François, 

vous savez comment entrer en communication avec eux, 

s’il vous plaît :  faites-les de toute urgence
renoncer à cette rencontre insensée prévue le 24 août!

______________________________________

1  Les rédacteurs et garants de la Constitution sont ceux qu’elle devrait contrôler : les élus (!) Toutes les dérives et abus sont possibles. C’est comme si l’organe de surveillance de la police était uniquement constitué de policiers ! Malheureusement, c’est le cas. Et beaucoup de dérives et abus sont constatés dans ce corps de métier…

2 Les écarts de salaires entre grands patrons et salariés:  https://www.francetvinfo.fr/economie/disparites-salariales/en-2017-un-patron-a-gagne-70-fois-plus-quun-salarie_2542351.html

3 Le « coeur » d’Anne Hidalgo à 650 000€: http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2019/03/01/20002-20190301ARTFIG00123-argent-public-le-coeur-d-anne-hidalgo-a-650000-euros-suscite-le-debat.php

Le musée acheté 86 000 000€ par Anne Hidalgo pour exposer la collection Pinault:  https://www.beauxarts.com/expos/musee-pinault-les-86-millions-debourses-par-anne-hidalgo-font-polemique/

4 et 6  La Franc-Maçonnerie étant une société secrète, il est très difficile de trouver des informations fiables sur son fonctionnement et ses actions. Étant très puissante (et dangereuse), rares sont les chercheurs qui se risquent à enquêter dessus. Ne restent pour en parler sérieusement que les « repentis » et ses plus fervents ennemis : les catholiques et/ou nationalistes. S’informer de leurs recherches n’implique pas d’adhérer à leurs considérations (parfois délirantes) et à leurs choix spirituels personnels.

La révolution française débunkée: https://www.youtube.com/watch?v=WBskPSNLtuc  (début) auteur catholique Johan Livernette

5 «La France ne saurait être une démocratie»: http://nevotonsplus.over-blog.com/citation-de-sieyes-sur-l-election-d-un-gouvernement-representatif-de-la-france-qui-ne-saurait-etre-une-democratie.html

7  Ils en sont sortis – témoignages d’ex franc-maçons (mêmes précautions que pour les notes 4 et 6 ) :

8   La pédophilie systématiquement sous-condamnée en France :

——————————-

NE JAMAIS OUBLIER :

1/ Se méfier face à toute personnalité politique de «l’effet de halo» : https://www.youtube.com/watch?v=xJO5GstqTSY

et de l’idéalisation de l’homme providentiel. Comme le Père Noël, il n’existe pas.

2/ « Quand le sage désigne la lune, l’idiot regarde le doigt. »

Informez-vous à toutes sortes de sources sérieuses et croisez-les !

3/ Comprendre le problème est le premier pas vers sa résolution.

Acceptez l’idée que ce que vous croyiez jusqu’alors est peut-être faux, informez-vous et réfléchissez !

——————————-

Envie de créer un contenu ?

Commenter

Répondre
  1. Associer la FI aux autres partis libéraux dans l’ancienne du tous pourris, relève d’un niveau d’analyse politique proche du zéro. On peut ne pas être d’accord, mais il est des choses factuelles où il suffit de lire le programme de l’avenir en commun en comparaison des revendications pour voir qu’avant les gilets jaunes bien des propositions figurent sur ce programme.
    La FI pas majoritaire au sein des gilets jaunes, possible, mais d’où vient cette affirmation, de quel sondage?
    “Étienne Chouard, figure tutélaire de notre mouvement” ah bon? Et d’où tenait vous cela, vous qui prétendait représenter la voix de tous les gilets jaunes?!…
    “Intéressons-nous maintenant au projet franc-maçon puisque les franc-maçons sont aux commandes.” Tient donc, et qu’est ce qui vous permet de dire cela? Encore la théorie du complot chère à l’extrême droite qui en d’autres temps pourchassait la Franc-maçonnerie!!!..
    Mélenchon franc maçon, là il faut vous informez mieux, il le fut mais ne l’est plus.

    Bref sous couvert d’une représentation dont personne ne vous a mandaté, sous couvert de trans parti ou à partisan, vous déroulez le fil d’un militantisme politique dont on devine facilement le contour d’un discours bien rodé les adhérents de l’UPR pour démonter et participer à un bashing orchestré par les médias de propagande à l’encontre d’un militant politique, le plus opposant à ce système.

    Question, en quoi cela fait avancer notre cause?…
    Non seulement vous tirez à boulet rouge contre deux figures de notre mouvement, mais vous écornez en plus la sensibilité de gens de gauche qui soutiennent la FI et qui sont gilets jaunes, contre tout respect d’une règle en vigueur d’être justement à partisan pour ne pas froisser les courants d’opinions diverses qui se rassemblent sous le gilet jaune pour une cause commune.
    C’est hélas le lot commun des militants Asselineau sur les réseaux sociaux, plus soucieux d’une cause partisane et d’un entrisme malsain au sein des gilets jaunes.

    Votre article est nul et non avenu!!!…

  2. Vous croyez aux idéologie, vous êtes perdu. Celle de noël arrive, puis elle disparaîtra comme elle est venue. Parce qu’une idée est immatérielle, elle n’existe pas. L’idée de France n’existais pas il y a 230 ans et aujourd’hui elle disparaît comme elle est venue. Mais bon continuez.

  3. Bien sur qu’il faut rencontrer les “droitards”. Pour tenter de leur expliquer quelques détails et pour leur dire notre façon de penser. Nous ne sommes pas la pour fabriquer des murs entre des communautés de pensée, mais pour s’unir afin de construire la France du peuple en discutant devant tout le monde et en se disant des vérités. Ce petit chaperon veut du jaune et pour ça, il croit qu’il faut et qu’il peut éliminer les rouges (lol) et les autres. Il ne comprends même pas que l’on parle souvent des mêmes personnes…

  4. Si je comprend bien, il ne faut pas s’intéresser aux autres ! Ne pas s’intéresser par exemple à ceux qui réclamaient le RIC à l’Assemblée Nationale en juillet 2018 (la Fi) à un moment ou 90% des GJ étaient en vacances et ne savait même pas ce que c’était !
    L’auteur de cet article est un traitre, un escroc, ou un abruti qui pense qu’il faut rester ignorant et ne rien apprendre de qui que ce soit.

  5. Dans les programmes de tous les prédécesseurs jusqu’à Macron-même, il y avait des préoccupations de Gilets Jaunes. Et il y avait le reste. Et quand ils sont arrivés au pouvoir… ils n’ont fait que ce que l’oligarchie attendait d’eux et qu’on ne voulait pas, sans faire ce qu’on voulait. La gauche au pouvoir fait du sociétal alors qu’on l’attend sur le social, et inversement. Si LFI arrive au pouvoir, l’expérience fait qu’on s’attendra à ce qu’ils inscrivent l’avortement dans la constitution sans opposition de l’oligarchie, qu’ils servent le capitalisme vert avec les éoliennes et compagnie, par contre pas de sortie de l’UE et de retour à la souveraineté, et donc pas de possibilité de relocaliser, nationaliser, revenir aux échelons communaux où la démocratie peut exister…

    Le problème n’est pas l’endoctrinement, je pense que Boulo en tout cas est assez instruit pour être au-delà de ça, mais c’est le message envoyé, qui ne passe pas auprès des nombreux gilets jaunes qui n’ont rien à voir avec LFI, ne se définissent pas “de gauche” etc.

  6. Bonjour les Gilets Jaunes et tvgj.. Est-ce que François Boulo et Jérôme Rodriguez vont à l’université d’Été de la France Insoumise pour se faire endoctriner? Je pense qu’ils sont assez mâtures et assez avertis, pour ne pas se faire piéger si piège il y a.. La France Insoumise n’est pas un parti, c’est un mouvement à gauche dans lequel je me retrouve.. J-L. Mélanchon est franc-maçon, mais dans LFI, il n’y a pas que J-Luc, il y a tous les autres; et dans tout leur programme politique, il y a tout ce qui concerne les préoccupations des Gilets Jaunes.. La seule difficulté, pour moi, c’est cette union européenne que je considère comme notre ennemie; et l’ennemi, on peut le combattre de l’intérieur.. Les brexiteurs du royaume uni du UKIP sont bien élus au parlement européen.. Tout en sachant bien que les élus de ce parlement ne disposent guère de marges de manoeuvre.. Il faut une autre république en France, et il faut une autre union des pays de l’Europe; vaste programme.. “Et cependant, Elle tourne..” Salutations.. Signé:plouckistanais..

  7. Sinon, pour les témoignages d’anciens franc-maçons, plutôt que ces vendeurs de livre (intéressants au demeurant) je conseille l’entretien plus spontané, modeste et passionnant fait par les Gilets Jaunes Constituants : https://www.youtube.com/watch?v=LjyUsXQVSQo
    Si on passe outre les questions pénibles de Mishka (je ne sais plus comment ça s’écrit) qui n’y connaît rien, on a un monsieur qui a bien compris ce qu’est la FM, sans en exagérer la nature : ce n’est qu’un outil pour recruter et réseauter des personnes utiles, une religion secrète (ne souhaitant pas “relier” tout le monde), mais l’ennemi est au-delà de la FM.

  8. Bon, étant à l’UPR et sachant ce qu’est une “université” de parti politique, je pense que tu anticipes un peu trop négativement les choses. Être invité à un débat d’une université de parti, ce n’est pas prendre parti (même si en général ceux qui acceptent les invitations ne sont pas hostiles à ce parti), c’est l’occasion de parler à un auditoire particulier. Là où ça me poserait problème, c’est si Rodriguez ou Boulo refusaient certains partis et en acceptaient d’autres, mais sinon en tant que personnalité publique “gilets jaunes”, c’est plutôt normal qu’ils soient sollicités dans des lieux prévus pour parler de politique, et on doit pouvoir leur faire confiance pour refuser tout titre de “représentant” du mouvement, ainsi que pour porter leur convictions.

    Ensuite concernant le thème qui semble une question fermée, rien ne les empêchera de dire tout ce qui a été dit dans l’article, ceci dit rien n’oblige à ce que la première démocratie décide de ne plus faire de république, ou à ce que la prochaine république ne soit pas démocratique. Le mot est très vague, et n’a pas à être restreint aux maçonneries. Ça peut être utile au contraire d’amener ces éléments aux oreilles des militants dévoués de la FI, tout en leur parlant également des sujets “pas de gauche” qu’ils écartent habituellement.

    Donc tout ça pris en compte, il n’y a pas de raison qu’ils annulent leur participation, les universités de parti sont des lieux de débats et de controverse, les invités ne sont pas nécessairement acquis à la cause du parti. En revanche, un peu comme fait Asselineau avec ses passages médiatiques (un coup un média “de droite”, un coup un média “de gauche”), il faudrait qu’ils aillent aussi à l’université du RN par exemple pour s’adresser aux droitards.

Laisser un commentaire

Loading…

0

Commentaires

0 commentaires

Attribuer ou enlever un point :

12 points
Vote +1 Vote -1

L’Exemple islandais: Source d’inspiration pour le RIC

Rentrée du 2 septembre 2019:tous en grève illimitée!