in

J'adoreJ'adore

Hommage aux Gilets Jaunes Le compte n’y est pas…

Il était une fois, dans un royaume d’illusions, hérissé de frontières  invisibles, une belle princesse.

Elle vivait à genoux, les mains posées sur la nuque, tête baissée, les yeux fermés, elle avait l’esprit embrumé, comme paralysé par un sort mauvais.

Au milieu de la place, elle était surveillée par de nombreux sorciers.

Son peuple, désespéré, ne pouvait l’approcher. Il avait même fini par presque l’oublier.

Bon nombre ignoraient, que dans des temps passés, un puissant sortilège l’avait empoisonnée.

La légende raconte que cette incantation, tissée par des mots d’ombre, l’avait hypnotisée : “Dors, Fais silence et dors”

Cette injonction avait pétrifié la belle.

Des années s’écoulèrent et nombre de ses sujets se métamorphosèrent.

Leur âme fut blessée. Tristes et abandonnés, ils errèrent sur les plaines tels des âmes en peine.

Des tremblements de terre brisèrent les monuments, les récoltes furent mauvaises, les famines cruelles et les envahisseurs apparurent aux frontières. 

Les divisions grandirent et les sorciers de l’ombre prospérèrent dans le noir à l’abri des mémoires.

Mais comme dans tout bon compte de faits, la vérité finit toujours par l’emporter.

En l’an de grâce 2018, sous la forme d’un souffle puissant, un chevalier servant fit son apparition  chevauchant son fidèle destrier,  le bien nommé “Bonsens”. A son approche, les ombres se dissipaient.

Fierté, car tel était son nom, pénétra les dédales des grandes villes délabrées, son armure reflétait les rayons du soleil, mais dans  chaque recoin des épreuves l’attendaient, seule sa combativité lui permettrait de toutes les surmonter. 

Il fut vilipendé, accablé, réprimé, dut faire face aux Cerbères des portes des cités mais grâce à son courage et sa pugnacité, même dans sa chair blessée son esprit ne rond-point, sa volonté le porte pour tracer son chemin.

L’intelligence est là, elle redessine la Vie, enfin, il s’approcha de la belle endormie et dans une grande sincérité, avec beaucoup d’humilité et de respect, s’agenouilla et l’embrassa tendrement.

C’est à cet instant précis, que l’amour ressurgit…

France bougea les doigts, ouvrit les yeux, redressa la tête et enfin sa voix raisonna.

Envie de créer un contenu ?

Commenter

Répondre

Laisser un commentaire

Loading…

0

Commentaires

0 commentaires

Attribuer ou enlever un point :

10 points
Vote +1 Vote -1

Bruxelle Ordonne: macron OBEIT GOPÉ 2019-2020

Prophylaxie à l’usage des Gilets Jaunes