in

J'adoreJ'adore Ahou AhouAhou Ahou

Bruxelles dirige macron Obéit. Les GOPÉ 2018-2019

Les GOPÉ sont des ordres de lois

que UE donne à la France

qui a 1 à 2 ans pour obéir.

Désobéissance = sanctions Financières!!

Petit rappel: pour les OGM La France ne se conformant toujours pas , la Commission européenne avait de nouveau saisi la CEJ ( Cour Européenne de Justice) en décembre 2006 pour réclamer une nouvelle condamnation et des sanctions financières.  Cela nous à coûté 10 millions d’€ et 163 000€/jour de retard, du coup au 2ème rappel, la loi a été votée dans la journée!! .

voici le résumé des GOPÉ 2018-2019 :

1): « veiller à ce que le taux de croissance nominal des dépenses publiques primaires ne dépasse pas 1,4 % en 2019 ».

Cette formule pour initiés signifie que, comme tous les ans, la Commission européenne exige que la France poursuive une politique d’austérité renforcée. La version du rapport de l’année 2015 insistait sur le fait qu’ « il est impossible de dégager à court terme d’importantes économies sans ralentir considérablement la croissance des dépenses de sécurité sociale. […] Des économies de 11 milliards d’euros sur les dépenses de santé sont prévues pour 2015-2017, mais des efforts supplémentaires seront nécessaires pour limiter les hausses de dépenses dans ce domaine ».

Les coupes sombres dans la santé, l’assurance-chômage et les retraites vont donc continuer et s’accentuer !

2): « Utiliser les recettes exceptionnelles pour accélérer la réduction du ratio d’endettement public ».

  • Cela veut tout simplement dire qu’il faut privatiser des biens publics pour réduire la dette publique. En effet, la croissance n’étant pas fabuleuse et les taxes mises en place telles que celles sur le diesel et l’essence, que les Français constatent au quotidien, étant établies pour durer, «les recettes exceptionnelles» ne peuvent être que des cessions d’actifs publics, ce qui est d’ailleurs cohérent avec l’article 106 du TFUE. Il ne faut pas donc s’étonner de voir plus ou moins publiquement sur la table les privatisations:
  • des aéroports de Paris,
  • de la Française des jeux  
  • de la SNCF
  • et d’autres choses moins visibles en une des médias

 L’Etat vend le patrimoine de la France

( à qui?)

3):  «uniformiser progressivement les règles des différents régimes de retraites».

Cette formule signifie, comme c’est habituellement le cas avec l’UE, harmoniser vers le moins-disant (le plus bas possible) pour diminuer la dépense publique. Dans le préambule, il est d’ailleurs indiqué que cela pourrait faire économiser 5 milliards d’euros de dépenses publiques.

4): «Garantir la compatibilité des évolutions du salaire minimum avec la création d’emplois et la compétitivité».

En clair, cela veut dire qu’il faut geler le niveau du SMIC ou en tout cas arrêter tout coup de pouce. Le salaire minimum en Bulgarie étant d’environ 235 euros par mois selon le cours de l’euro, ce n’est pas demain la veille que l’on verra la Commission européenne demander à la France de redonner du pouvoir d’achat aux Français en relevant substantiellement le SMIC.

En outre, va-t-on vers des SMIC variables comme en Allemagne ? Rappelons que là-bas, il n’y a pas de SMIC horaire dans l’agriculture, dans les secteurs concernés par les travailleurs détachés ou pour les chômeurs de longue durée.

Le niveau du SMIC

 continue à stagner au regard du pouvoir d’achat

5) «En supprimant les impôts inefficaces et en réduisant les impôts sur la production prélevés sur les entreprises».

Comme ce qui précède, c’est une reprise des GOPÉ 2016-2017/2017-2018 et c’est très simple à comprendre. Il s’agit de baisser l’impôt sur les sociétés et les cotisations sociales. Peut-être même d’augmenter la TVA et/ou à nouveau la CSG que paient tous les ménages, à commencer par les plus modestes. C’est Robin des Bois à l’envers puisqu’il s’agit de:

Maintenir le Cap: Faire payer davantage les pauvres

pour enrichir les très riches

On pourrait imaginer un impôt sur les sociétés plus progressif avec une baisse du taux pour les artisans, PME et TPE qui sont les principaux créateurs d’emplois.

Ce n’est pas du tout ce qui est demandé, c’est à la fois:

Une injustice morale, Un scandale social

et une stupidité économique insondable.

Cela pourrait aussi signifier supprimer entièrement l’ISF qui ne demeure plus que sur le patrimoine immobilier.

Profitons-en pour dire que de ne laisser l’ISF que sur les biens immobiliers est aussi injuste car les très riches ont très peu d’immobilier en pourcentage de leur richesse. L’exonération n’a donc bénéficié quasiment exclusivement qu’aux ultra-riches et non pas à une classe moyenne supérieure qui aurait pu accumuler des biens immobiliers.

6): «Réduire la charge réglementaire et administrative afin de renforcer la concurrence dans le secteur des services et favoriser la croissance des entreprises».

Cette formulation est particulièrement fourbe. Rappelons tout d’abord que, question normes, l’UE s’y connaît étant donné que:

Rappel:   le coût d’application des normes européennes pour l’économie française est de l’ordre de 38,7 milliards d’euros par an

(30 milliards d’euros pour les entreprises / 8,7 milliards d’euros pour les administrations publiques). Quand on lit dans le détail le préambule, c’est en fait et encore, les professions réglementées qui sont dans l’œil du cyclone. Parler à cet égard de renforcement de la concurrence est se moquer du monde car on sait très bien que les milliers de pharmaciens, médecins, dentistes, kinésithérapeutes, avocats, notaires, huissiers, géologues, artisans-taxis, architectes, ingénieurs, experts-comptables, etc. seront remplacés et concurrencés par quelques très grands groupes avec, pourquoi pas, des travailleurs détachés meilleur marché. Cela marche comme cela dans l’UE !

CONCLUSION: La feuille de route économique et sociale est dans la continuité des années précédentes.

Il s’agit d’une politique économique inefficace dans son ensemble qui bénéficiera à quelques-uns (les fameux 1 %)

au détriment du plus grand nombre

et de la France dans son ensemble.

le prochain article  parlera des GOPÉ 2019-2020

Etienne CHOUARD a dit «LUE est une prison dont il faut Absolument sortir ! car on ne décide d’absolument rien! et l’on a perdu absolument toutes les souveraineté avec UE »

Source :

https://www.upr.fr/actualite/france/la-feuille-de-route-economique-et-sociale-d-emmanuel-macron-est-mise-a-jour-les-grandes-orientations-des-politiques-economiques-gope-2018-2019/

Envie de créer un contenu ?

Commenter

Répondre
  1. De rien c’est normal il faut bien comprendre que l’UE est irréformable et que seul le RIC EN TOUTES MATIERES + Frexit nous permettrons de récupérer notre démocratie

Laisser un commentaire

Loading…

0

Commentaires

0 commentaires

Attribuer ou enlever un point :

10 points
Vote +1 Vote -1

Pour bâtir l'avenir de nos enfants.

La Révolution, pourquoi pas?